La chambre des secrets
Découvrir Biarritz et ses alentours

Découvrir Biarritz et ses alentours

Notre guide pour ne rien manquer

Toujours très animée, Biarritz est une splendide station balnéaire de la côte atlantique, blottie dans le golfe de Gascogne, dans le Sud-ouest de la France.

Biarritz bénéficie d’un climat exceptionnel : un hiver doux et un été agréable avec une température moyenne de 20°C.

Éloignez-vous des côtes, entrez au cœur de la ville, continuez vers les zones périphériques et vous découvrirez de nombreuses autres facettes de Biarritz : de magnifiques vestiges du passé, des sites culturels exceptionnels, un riche patrimoine naturel… Cette ville charismatique ne manquera pas de vous laisser de précieux souvenirs.

Vous vous demandez que faire à Biarritz ? C’est par ici  !!

Les Halles de Biarritz

Au-delà d’un simple marché, les halles sont un art de vivre que cultivent les Biarrots.

Entièrement rénovées, les Halles de Biarritz sont une étape incontournable pour tous les épicuriens.

Situé à 2 minutes à pied de l’appartement, vous vous y promènerez à l’heure du petit déjeuner en semaine « avant d’aller au bureau » ou, plus tard, dans la matinée le week-end. Les halles mode d’emploi : « faire son marché » puis trinquer avec ses amis en dégustant les huîtres chez l’écailler Nopal, une omelette aux truffes de la Maison Balme, les sushis de Caro accompagné d’un jus vert et d’un banana cake au Milwaukee Café.

Véritable temple de la gastronomie locale, les halles de Biarritz regorgent de spécialités et de produits typiques de la région. Vous y trouverez aisément du fromage du pays, des fruits et légumes de saison, des charcuteries basques et espagnoles travaillées de multiples façons : jambon, chorizo…, les poissons fraîchement pêchés et bien-sûr le fameux gâteau basque.

Le soir, c’est l’ensemble d’un quartier qui s’anime, où tous se retrouvent pour débuter la soirée dans l’un des nombreux établissements qui entourent les halles.

Halles de Biarritz
Rue des Halles
64200 Biarritz

Tel : +33 (0)5 59 41 99 91

https://halles-biarritz.fr

 

De la mer à vos assiettes

Les huitres fraiche des halles aux poissons. Mais pas que, dégustez un plateau de fruits de mer et un bon vin blanc au bord de l'océan.

Fruits et légumes de saison

Retrouvez tous les producteurs de notre région, des produits frais à deux pas de la chambre des secrets.

Épicerie fine

Découvrez les meilleurs produits de notre magnifique terroir.

Promenade sur les Bords du littoral de Biarritz

Visiter Biarritz, c’est également explorer les nombreuses plages et criques que retient la ville.

Explorez la plage qui s’étend le long de la Bellevue et du Port Vieux, laissez-vous tenter par un arrêt à la plage de Marbella, le paradis des surfeurs, ou celle de Milady qui proposent une multitude d’activités

Le départ a lieu au parking de la célèbre Grotte de la Chambre d’Amour à Anglet.

(D.A) Monter vers le phare de Biarritz.

(1) Suivre ensuite le promenoir le long de la grande Plage Miramar pour arriver au port des pêcheurs (petit port magnifique).

(2) Passer par le Plateau de l’Atalaye pour rejoindre le Rocher de la Vierge.

(3) Longer la Plage du Port vieux en forme de fer à cheval pour rejoindre la Plage de la Côte des Basques. Admirer les montagnes basque et les surfeurs.

(4) Remonter sur le plateau de Beaurivage par les escaliers et revenir par le centre ville direction les halles et la Place Bellevue.

(5) Descendre par le petit jardin et revenir sur le promenoir jusqu’à l’Hôtel du Palais, remonter la Côte du Miramar.

(6) Faire une petite boucle par le sentier du phare pour admirer les plages d’Anglet. Revenir sur vos pas et descendre par la route du VVF pour rejoindre la grotte (D/A) par le bord de plage.

La mystérieuse villa Belza

Monument emblématique de Biarritz, sa silhouette remarquable dessinée sur un plan rectangulaire est dotée d’un donjon moyenâgeux et d’une tourelle en poivrière. Elle fût construite entre 1880 et 1895 par Ange Dufresnay

Le phare de Biarritz

Pour profiter d'une vue panoramique sur Biarritz et le magnifique littoral basque, n'hésitez pas à grimper en haut de ce phare du XIXe siècle. Ce phare de 73 m de hauteur blanchi à la chaux remonte à la première moitié du XIXe siècle.

Le rocher de la vierge

Le rocher de la Vierge est une curiosité naturelle touristique en forme de longue coque de navire, surplombée par une statue de la Vierge. C'est un monument emblématique de la ville de Biarritz dans les Pyrénées-Atlantiques. Du haut de ce rocher, on peut admirer toute la baie de Biarritz, sa Grande Plage d’un côté et de l’autre, la côte basque jusqu’aux Pyrénées.

La Rhune

Culminant à 905 mètres d’altitude, le sommet de La Rhune marque la frontière avec la partie espagnole du Pays Basque. Pour gravir cette petite montagne et profiter d’une vue imprenable sur la région, plusieurs itinéraires peuvent être empruntés.

Afin de découvrir toute la richesse du patrimoine naturel du Pays Basque, n’hésitez pas à partir en randonnée et admirez une faune et une flore parfaitement préservées du côté de la Rhune. Grâce aux différents itinéraires empruntables, vous pouvez faire ou refaire l’ascension de la Rhune. Au départ d’Ascain, d’Olhette ou de Sare, vous trouver le chemin de montée le plus adéquat selon les niveaux de difficultés. Pour une montée plus rapide, sachez qu’il est possible d’emprunter le petit train de la Rhune à la gare du col de Saint-Ignace.

Au sommet il y à 3 ventas Espagnoles ou vous pouvez acheter des souvenirs mais aussi consommer bière et tapas.

Tous sont ouverts pendant la saison, tous indépendamment du Train hormis le snack.

Boutique indépendante de souvenirs en gare de départ.

Quel que soit votre choix d’itinéraire, vous êtes assuré de trouver un panorama à 360° lors de votre arrivée au sommet.

Au départ de Sare

Pour votre escapade au sommet de La Rhune, vous pouvez partir depuis le village de Sare. Pour trouver aisément l’itinéraire, un balisage jaune nommé « De col en col » vous indiquera au mieux la direction. A l’embranchement numéro 4, vous pourrez profiter d’un magnifique diaporama depuis un plateau qui longe la voie ferrée. Avant d’atteindre le sommet, vous passerez par le col d’Urkilepoa. La difficulté de cette montée est modérée.

Au départ d’Olhette, lieu-dit « Trabenia »

Depuis le Gite d’Olhette (Alt. 95m), deux itinéraires sont envisageables. Avec un dénivelé de 900m pour 10,3km, comptez en moyenne 2h30 de montée et 1h30 de descente. Pour les deux chemins empruntables, le nombre de kilomètres est plus important mais moins pentu. Depuis Olhette, vous avez donc le choix entre :

La montée par le Col des 3 Fontaines et la Cabane d’Arano Xola

L’itinéraire se situe à l’embranchement de gauche au fond du parking. Durant la montée, vous pourrez profiter d’une superbe vue sur toute la côte basque. Au Col des 3 Fontaines, vous avez la possibilité de faire une petite pause dans une cabane accessible pour tous.

La montée par le GR et la Venta Yansola

Pour arriver à cet itinéraire, il faut traverser la rivière et suivre la GR (rouge et blanc). La première étape est la montée au Col de Deskargahandiko. Par la suite, continuez sur le même chemin en passant notamment par la Venta Yasola où vous pourrez profiter d’un magnifique point de vue.

Au départ d’Ascain (Alt 144m)

Pour votre montée vers le sommet de La Rhune, vous pouvez choisir de partir depuis le petit village d’Ascain. Le départ s’effectue depuis le parking des carrières situé à proximité de la mairie du village. En prenant cet itinéraire, la montée est d’environ 2h et la descente de 1h30 avec un dénivelé de 870 m pour 10,7km. Relativement accessible, la dernière partie est un peu plus pentue avec un chemin rocailleux.

Au départ de la Gare du Col de Saint Ignace (Alt 169m)

Le départ depuis la Gare du Col de Saint Ignace est sans doute l’un des itinéraires les plus empruntés, et notamment par les personnes qui ne souhaitent pas attendre le Petit Train. Pour faire cette montée d’un dénivelé de 736 mètres, comptez en moyenne 2h30 et 2h pour la descente. Si vous choisissez cet itinéraire, vous serez peut être confronté à des difficultés pour vous stationner en saison.

Au départ du Col de Lizuniaga

Destiné principalement aux randonneurs qui recherchent une plus grande difficulté, cette montée par le versent sud de la Rhune est accessible après la ville de Sare. Avec un dénivelé de 911m pour 9,3km, il vous faudra en moyenne 3h pour arriver au sommet. Moins connu, cet itinéraire vous offre un panorama totalement différent des circuits les plus empruntés. 

 

http://www.rhune.com/fr

Le sommet culmine à 905 mètres d’altitude

Les conditions climatiques y sont souvent différentes de celles de la Côte Basque : pensez à prendre de quoi vous protéger du froid, de la pluie ou du vent

Le Pottok, poney emblématique de La Rhune

Ils vivent librement en horde d’une vingtaine de juments accompagnées de leur étalon sur les versants des massifs de la Rhune, de l’Artzamendi, du Baïgura et de l’Ursuya… où ils participent à l’entretien de la montagne. D’autres sont élevés en prairie, destinés aux activités sportives et de loisirs.

Le train de la Rhune

Il se situe sur la commune de Sare – à 10 km de Saint-Jean-de-Luz – « un des plus beaux villages de France »…

Dégustation de pintxos dans le Vieux Quartier de San Sebastián

San Sebastian (Donostia pour les Basques) est à seulement 20 kilomètres de la frontière française. 

Rendez vous y en passant par la corniche !

Chaussez-vous bien! La ville se visite en marchant ! Tout d’abord, visitez la cathédrale Buen Pastor, majestueuse et imposante. De là, vous entrerez dans la vieille ville. N’hésitez pas à vous perdre dans les rues et les ruelles et arrêtez-vous dans un bar typique. Manger des tapas a San Sebastian est la chose incontournable à faire!

Le Pays-basque est un des endroits où l’on mange le mieux et St-Sébastien est l’un des meilleurs représentants de cette haute cuisine. Ce n’est pas par hasard qu’on trouve à St-Sébastien et ses alentours les meilleurs restaurants du monde entier comme Arzak, Akelarre, Mugaritz….avec plusieurs étoiles Michelin.

En plus des restaurants, nous devons mettre en avant, les bars de « pintxos ». Les « pintxos » sont comme une cuisine en miniature que vous pouvez trouver dans les bars typiques de la ville.

D’année en année, San Sebastian s’affirme comme l’une des capitales de la gastronomie mondiale.

Le vieux quartier de San Sebastian est le temple des tapas, à la fois pour les habitants et les touristes, qui déambulent dans ses rues le week-end et se laissent séduire par l’énorme choix de pintxos que les restaurateurs exhibent sur leurs comptoirs.

À midi, il faut parcourir ses rues étroites avec calme, sans itinéraire préétabli, et d’accompagner le txakoli ou le cidre de quelques-unes des excellentes tapas qui sont offertes dans tous les établissements.

Il convient, par exemple, de faire une halte au Tamboril (Pescadería 2), pour y déguster ses champignons ou au Martínez (31 de agosto 13) avec ses pintxos aux fruits de mer.

Sans oublier les magnifiques brochettes du Goiz-Argi (Fermín Calbetón 4), les délicieux anchois du Txepetxa (Pescadería 5), le grand choix de tapas du Ganbara (San Jerónimo 21), les tapas au poisson de Bernardo Etxea (Puerto 7) ou les mini-bouchées du Txuleta (31 de agosto, 40).

D’autres haltes s’avèrent incontournables : Casa Vergara (Nagusia 21) et Zeruko (Pescadería 10), au comptoir rempli de tapas innovantes.

S’il ne devait en rester qu’un, ce serait sans doute celui-là. Ganbara est LE bar à pintxos par excellence, avec son comptoir recouvert de délicieuses préparations, toutes plus appétissantes les unes que les autres. Tout est frais et fait maison, original sans être révolutionnaire. Seul petit bémol, les prix, un peu plus élevés que dans les autres bars de la vieille ville.

Digérez en marchant. Allez jusqu’à la pointe est de la baie et traversez la place de la Constitution, la basilique Sainte-Marie avant de monter sur le Mont Urgull. S’il y a bien des choses à voir à San Sebastian, ce sont celles-ci.

 

 

© 2021,  All rights reserved Spacecalling Industry

Le pintxo

il est associé à la gastronomie basque, lequel est pris généralement comme apéritif, accompagné normalement d'un verre de vin rouge (appelé txikito), ou un zurito, ou un caña, nom par lequel est connu le petit verre de bière (la moitié d'un demi).

la Parte Vieja, la vieile ville

Une incursion dans la Vieille Ville constitue donc un «must» pour tout touriste qui vient à Saint-Sébastien, qui aura ainsi l’opportunité de vivre avec ses cinq sens cette partie de la ville.

Restaurant San Sebastian

Découvrez cette ville gastronomique en vous laissant guider par votre nez et vos yeux